^TOP^
En 2100 les plantes pousseront deux semaines de plus cause du CO2

" , "

Mazra3a.net 2008| Blog Gadgets

1 4 4

: En 2100 les plantes pousseront deux semaines de plus cause du CO2

  1. #1
    Mar 2009
    _
    37
    10,538

    En 2100 les plantes pousseront deux semaines de plus cause du CO2





    2100







    Le climat de la Terre est en pleine volution. Avec les rejets massifs de gaz effet de serre (dont le clbre dioxyde de carbone CO2) lis aux activits humaines, notre plante se rchauffe, entranant des bouleversements profonds dans la biosphre. Lenvironnement des espces polaires se restreint, dautres cosystmes se drglent, si bien que la faune et la flore risquent de ne pas toujours savoir sadapter

    Les plantes sont les premires concernes, et dj, de nets effets se font ressentir. Des analyses rvlent quaux tats-Unis, entre 1900 et aujourdhui, le dlai entre le dernier dgel printanier et les premires tempratures ngatives de lautomne sest tendu de deux semaines. De lautre ct de lAtlantique, les consquences ont t mesures sur les vgtaux : entre 1971 et 2000, la floraison a t avance dune semaine, tandis que la snescence a t reporte de quatre jours

    Il a dj t montr que laugmentation de la temprature favorisait la croissance des plantes. Mais ce nest pas le seul facteur directement impliqu : lexcdent de CO2 aussi interviendrait. Mais quelle hauteur ? Cest ce que Heidi Steltzer, du Fort Lewis College de Durango (Colorado, tats-Unis), a voulu estimer


    Le CO2 rallonge la croissance des plantes de huit jours

    Cette recherche a t mene dans les prairies du Wyoming sur une priode de cinq ans, partir de 2006. Au beau milieu de ces tendues herbaces, des parcelles denviron 8,5 m2 ont t continuellement chauffes de 1,5 C par rapport aux moyennes de saison le jour, et de 3 C supplmentaires la nuit. Dautres fractions du terrain ont quant elles bnfici dun niveau de CO2 suprieur de 50 % celui qui rgne actuellement. Enfin, certaines parcelles profitaient des deux paramtres, afin de mimer les conditions attendues en 2100.

    Au premier plan, on peut voir une parcelle quipe pour offrir les tempratures et la concentration en dioxyde de carbone que la Terre devrait connatre en 2100 selon les estimations du rapport du Giec.
    Au premier plan, on peut voir une parcelle quipe pour offrir les tempratures et la concentration en dioxyde de carbone que la Terre devrait connatre en 2100 selon les estimations du rapport du Giec. Heidi Steltzer

    Seules six espces de gramines ou darbustes ont t suivies par les botanistes. Ont t nots les moments dapparition des feuilles ou des fleurs, de la maturation des graines ou du jaunissement des feuilles. Difficile de donner une estimation correcte tant la variabilit tait importante dune anne sur lautre, et en fonction des espces. Nanmoins, en calculant une moyenne, les chercheurs ont constat que les plantes poussant dans les portions du terrain uniquement chauffes voyaient leur croissance sallonger de 6,2 jours. Sur les parcelles combinant temprature leve et excdent de CO2, la croissance vgtale stalait sur 14,2 jours supplmentaires, peut-on lire dans la revue Nature

    Pour la premire fois donc, on dispose dune estimation de leffet du dioxyde de carbone sur la flore de prairie. Cependant, ces observations peuvent se rvler diffrentes dune rgion lautre, car elles dpendent de lhumidit des sols. En effet, lorsque le taux de CO2 slve, la plante ferme progressivement ses stomates, les pores par lesquels schangent les gaz. En contrepartie, leau contenue dans la plante svapore moins, donc le vgtal en perd moins. En consquence, il en prlve moins. La croissance se termine quand les sols se sont vids de leur eau. Or, le liquide de la vie nest pas systmatiquement le facteur limitant


    Quels effets sur lcosystme de 2100

    Reste mesurer les consquences dun tel constat. Bien quil soit difficile de se lancer dans des prvisions gnrales et des extrapolations, les scientifiques supposent fortement que tout lcosystme en sera affect, positivement comme ngativement. Par exemple, dans de telles circonstances, la saison de reproduction pourrait se raccourcir. Une mauvaise nouvelle pour les pollinisateurs sils se dsynchronisent avec le cycle floral. Mais aussi pour les plantes elles-mmes, qui dpendent de ces animaux pour coloniser les terrains plus loin

    En revanche, il faut aussi voir la vie du bon ct, et certaines espces bnficieront sans aucun doute de ce nouvel environnement. La nature ayant horreur du vide, la place laisse vacante par les grands perdants de cette histoire sera bien vite comble, afin de tendre vers un cosystme lquilibre. Une fois de plus, ces rarrangements seront grandement imputables lHomme







    Les parcelles enrichies en CO2 ont vu les plantes qui y poussaient crotre plus longuement que dans les conditions climatiques actuelles

    ( )



    *************************************************



    source : [ . ]




  2. #2
    May 2013
    50

  3. #3
    May 2013
    50

  4. #4
    Oct 2016
    47

  1. : 0
    : 04-17-2015, 12:50 PM
Untitled-1